Mon premier souvenir make up

by - 22:17



Quand j'avais 3 ans, l'une de mes jolies tantes me gardait très très très souvent. Elle avait une montagne de chaussures, tout autant de vêtements, et un tiroir à maquillage pile à ma hauteur.

L'un de mes jeux favoris était de fouiller (sous haute surveillance, ne vous inquiétez pas) dedans et de bousiller ses rouges à lèvres en les appliquant n'importe comment mettre du rouge à lèvre avec la minutie d'une petite fille particulièrement maladroite.

A ce qu'il parait, je lui en ai abîmé 2 ou 3 comme ça... Mais je ne m'en souviens pas. Dans mes souvenirs, je n’abîmais rien du tout, j'appuyais peut-être un peu fort, c'est tout... Bon ok, c'est honteux, et maintenant que je travaille je devrais vraiment lui en offrir un.

J'adorais aussi la regarder mettre du vernis rouge sur ses longs ongles tout en essayant de sniffer discrètement son dissolvant*.

Et oui, à 3 ans déjà j'avais un penchant pour le make-up. Et pourtant, je n'ai commencé à me maquiller "pour du vrai"** que vers 15 /16 ans, soit au lycée. J'ai commencé avec du crayon marron sous les yeux, puis j'ai ajouté du blush un peu plus tard (oui oui, du blush comme ça, sans fond de teint, sans bb creme, à l'arrache) les jours ou je trouvais que je n'avais pas assez de rose aux joues. Et c'est tout.

En soirée, j'adorais mettre un peu de fard à paupière (noir au marron) avec un peu de gloss à lèvre*** (et même que mes cheveux collaient au gloss parfois, c'était pas cool), mais ce n'était pas systématique.

Quant à mon premier fond de teint, je l'ai acheté à 19 ans, lorsque j'ai eu une poussée d'acné inexpliquée, soit juste avant mon entrée en licence 3. Autant vous dire que contrairement à celles qui ont commencé à se maquiller à 13-14 ans, mes techniques ne sont pas encore bien aiguisées. Mais j'y travaille.

Et vous, quel est votre premier souvenir make up? A quel âge avez-vous commencé à vous maquiller ?


*Bizarrement, elle ne me laissait jamais faire. 
 ** On est d'accord, les coffrets de maquillage pour petites filles avec de magnifiques couleurs (bleu, rose, et vert pastel) à la fois classe et distinguées  dont je me barbouillais le visage le dimanche après-midi, et uniquement à la maison, ça ne compte pas. 
*** C'était la mode à l'époque. On voulait toutes être rock comme Kate Moss. Et le contouring n'existait même pas. Pas dans la vraie vie en tout cas.

You May Also Like

1 commentaires

  1. J'aime toujours ta façon d'écrire, avec les petites pointes d'humour, cet article est top !
    J'ai commencé tard également, mais je n'ai jamais assez poussé mes explorations pour savoir appliquer du fond de teint correctement. Mon premier souvenir maquillage, c'est quand je me suis déguisée en Pocahontas pour Mardi-gras, une sacrée expérience haha

    RépondreSupprimer