Avoir un blog beauté, combien ça me coûte ?

by - 15:19


Il y a quelques semaines, une copine m'a dit "je recherche des stickers et pochoirs pour ongles, comme tu commandes régulièrement des trucs pour ton blog beauté, si tu en trouves des pas chers, tu peux les mettre dans ton panier, ça me fera économiser des frais de port ?", et ça m'a fait un petit choc.

Bien évidemment que je peux ajouter des stickers à une grosse commande pour lui faire économiser des frais de ports, là n'est pas le problème. Le problème c'est qu'elle pense que j'achète des choses POUR mon blog, alors que ce n'est pas du tout le cas. Et si elle le pense, il y a des chances pour que vous le pensiez aussi.

Je le dis haut et fort, je n'achète pas de cosmétiques spécialement pour mon blog. Du coup, avoir un blog beauté ne me coûte pas plus cher que de ne pas avoir de blog beauté. Cette réponse étant un peu floue et made in langue de bois, je peux vous donner des détails.

Certains mois, je peux dépenser une bonne centaine d’euros parce que plusieurs produits se finissent quasi-simultanément, et ne rien acheter les mois suivants. En fouillant mes relevés, j'ai constaté que j'avais dépensé environ 90 euros en juin (pour un un fond de teint, une poudre et un rouge à lèvres) et, 0 en mai car j'avais tout ce qu'il me fallait. Je n'ai pas fait les comptes pour juillet, mais à presque fin août, j'en suis à 20 euros d'achat beauté, gel douche, déo et shampoing compris. Mon seul extra du mois est l'achat d'un petit flacon d'huile essentielle de lavande à moins de 10 euros. J’ai donc été raisonnable

Et surtout, ce sont des sommes que j'aurais dépensées avec ou sans blog. D'ailleurs, je n'ai pas encore parlé de tous les produits que j'ai achetés. Et je ne parlerai même sûrement jamais de certains produits parce que je n'ai rien d'intéressant à dire dessus.

Aimer la beauté bio et naturelle et en parler ne veut pas dire que je dépense des sommes folles tous les mois, loin de là.

Certains peuvent se permettre d'acheter des produits de beauté spécialement pour leur blog, et faire des revues régulières, tant mieux pour eux. Si j'avais le budget, peut-être que je le ferais*, qui sait ? Mais ce n'est pas mon cas.

Pour celles  (et ceux ? Il y a des hommes ici ? Manifestez vous!) qui comme moi ne peuvent pas se permettre de dépenser des centaines d'euros tous les mois, sachez qu'il est possible de tenir un blog beauté sans modifier votre consommation.

Si vous avez une consommation beauté standard, vous ne pourrez pas faire une revue de produit par jour, ça parait évident (sinon c'est que vous n'êtes plus dans la norme, vraiment).

La bonne nouvelle, c'est qu’à partir du moment où vous avez une plume et quelques idées**, vous n'êtes pas obligés de vous contenter de revues de produits de beauté. Mes articles Mon premier souvenir make up et Guide de survie capillaire : parler le coiffeur restent dans l'univers de la beauté mais ne m'ont pas coûté un euro***. L'article que vous lisez en ce moment même ne nécessite pas d'achat non plus.

Il y a énormément de façon de partager votre passion pour l'univers de la beauté sans vous ruiner. Vous pouvez par exemple partager vos recettes de cosmétiques maison ou créer des looks comme la blogueuse mode et beauté Big or not qui propose souvent des make up hyper travaillés sur son compte instagram.

Je suis d’accord, il faut un petit peu d'argent quand même pour acheter un fond de teint et une palette d'ombre à paupière. Mais en général, quand on ouvre un blog beauté on a déjà quelques produits à la maison, et ces produits peuvent suffire. Ne craignez pas d’être « cheap », la plupart de vos lectrices seront dans le même cas que vous et apprécieront d’autant plus votre capacité à travailler avec peu de produits.

Ces conseils s'appliquent aussi à d'autres secteurs, notamment aux blogs mode. Plutôt que de proposer sans cesse de nouveaux vêtements, proposez de nouvelles façons de les porter (superposition peu courante, customisation...) faites nous découvrir de nouvelles marques de niche (écolo, bio, éthiques, mini prix...)

Si vous ne vous voyez pas faire autre chose que des swatchs et des revues de produits, pensez aux échantillons. De nombreuses blogueuses font aussi des revues d'échantillons. La blogueuse Jessoshii fait souvent des revues basés sur des échantillons, et ça n’a pas l’air de déranger ses 40 000 followers. J’en fais également, mon article sur le fond de teint Inika a été fait à partir d'un kit d'essai.

Les box beauté sont également de bons moyens de découvrir plein de produits à un prix très bas. J'ai été abonné à la box beauté Love Lula pendant 3 mois (je vous prépare un article là-dessus), et pour 60 euros (pour les 3 mois), j'ai reçu environ 200 euros de produits cosmétiques. Pas mal, non ?

Par contre, je vous déconseille de compter sur les cadeaux de marques si vous n'avez pas déjà une large audience. A moins d'être déjà connu sur d'autres plateformes, ou d'avoir un réseau très actif prêt à partager tous vos articles, votre blog pourrait ne jamais vous ramener 1 seul euro ni même un seul cadeau avant de longues années. Je sais, ça fait rêver, qui n'aimerait pas recevoir des cadeaux de ses marques préférées ? Personne.

Oui, les partenariats sont un bon moyen d'avoir des produits gratuitement, mais contrairement à ce qu'essayent parfois de nous faire croire certaines émissions télé au titre racoleur ("blogueur et youtubeur, le bon plan pour avoir des cadeaux") ce n'est pas facile. Les marques ne sont pas là pour faire de la charité, mais pour faire du business.

J'arrive à la fin de cet article qui est plus long que ce que j'avais imaginé, et j'espère vous avoir convaincu que vous n'avez pas besoin de vous ruiner pour tenir un blog beauté

Et si vous êtes un membre de mon entourage un peu inquiet de la façon dont je dépense mon argent, j’espère vous avoir rassuré aussi ;)


* Je ne suis pas pour la sur-consommation, mais j'avoue, si j'avais des moyens illimités, je testerais surement plus de choses, et je pourrais toujours donner mes produits à peine utilisés à mon entourage.

** Non vous ne rêvez pas, je viens de m'auto-complimenter et de dire que j'avais une plume et quelques idées #grosmelon

*** Ok, si vraiment vous m'en voulez, vous pouvez dire que pour aller chez le coiffeur, il faut payer. Et ce n'est pas faux. Cet article m'a donc couté au moins une coupe de cheveux ratée.

You May Also Like

0 commentaires