Voici pourquoi je ne porte quasiment jamais de pantalon

by - 22:44


Ça fait déjà quelques années que je ne porte presque plus de pantalons. Non, je ne me suis pas levée un matin avec une pantalophobie (ce mot n'existe pas, inutile de chercher), et je ne les ai pas non plus arrêtés par conviction. En fait, je n'ai pas décidé d'arrêter de porter des pantalons, c'est arrivé sans même que je m'en rende compte. 

D'ailleurs, ce sont les autres qui me l'ont fait remarqué. Il y a environ 7 ou 8 ans, alors que j'avais mis un nouveau jean, des copines de classe m'ont dit "T'as mis un jean ? C'est rare, tu es toujours en jupe ou en robe d'habitude". Dire que j'ai été hyper surprise par leur remarque serait un mensonge. Quand tu as 4 pantalons (dont 3 achetés il y a 5 ans et 1 craqué) et 20 robes dans ton armoire, tu te doutes que le ratio pantalon/robe n'est pas à 50/50. Mais cette remarque m'a fait réaliser que j'avais quasiment abandonné les pantalons alors que je pensais juste être une fille qui portait un peu plus de robes que la moyenne. 

J'ai toujours adoré porter des jupes et des robes (on va employer les mot "robe" tout au long de cet article qui englobera les jupes et les robes) et dès que j'ai été en âge d’émettre un avis sur mes vêtements, je me jetais immédiatement sur les robes

Pourtant, je n'ai pas été conditionnée au port de la robe sous prétexte que j'étais une fille, loin de là. C'est même plutôt l'inverse puisque bébé, ma mère privilégiait les pantalons et les salopette en jeans qu'elle accessoirisait avec des bandanas et d'autres trucs à la mode de l'époque (qui sont revenus à la mode, haha). Bref, j'étais un bébé plutôt boyish. 

Au primaire et collège, j'aimais porter des robes, mais je portais aussi très souvent des pantalons patte d'eph et tailles basses (c'était la mode de l'époque). D'après les photos que j'ai à ma disposition, je suis en mesure de dater mon désintérêt pour les pantalons aux alentours de 2008/2009. La seule explication qui me vient à l'esprit pour justifier ça est "je trouve ça plus pratique". 

Je ne sais pas si c'était dans ma tête ou bien réel, mais à cette époque, j"ai réalisé que les pantalons s'adaptait ma à ma morpho.  Ce n'était pas une question de kilos en trop, car je faisais du 40, je trouvais facilement ma taille, mais une histoire de proportion. La plupart du temps,  lorsque ça allait aux hanches, ça finissait par baver au jambes et, quand ça allait aux jambes, ça ne fermait pas. D'autres fois, je n'aimais simplement pas la coupe, et ils étaient systématiquement trop long alors que je faisais déjà 1.69 (ça n'a pas changé depuis), ce n'est pas si petit que ça, si ?

Je me souviens de cette vendeuse exaspérée (que je connaissais),  qui après un énième essayage de pantalons m'a dit sur le ton de la plaisanterie "Nawel, j'ai des jolies robe là, tu es sure que tu ne préfères pas acheter une robe ?" tellement que je la soûlais.

Je trouve aussi que les robes restent flatteuses même si ce n'est pas la taille exacte, et que c'est super confortable. Oui, j'ai dit "confortable" et je sais que ça peut en surprendre plus d'un car on entend plus souvent des conseils du style "1256 conseils pour être à l'aise en robe" que "osez le jean !".  Je trouve d'ailleurs qu'il y a beaucoup de fausses idées qui circulent sur le port des robes, et je vais profiter de cette article pour en détruire certains. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, une femme qui porte des robes : 

N'est pas mal à l'aise
Je vous assure que je ne suis pas mal à l'aise. Si j'étais mal à l'aise je n'en porterais pas. Si vous n'avez jamais porté de robe et que vous vous attaquez directement à une mini robe moulante tout droit sortie du dressing de Kim K qui remonte au dessus de vos fesses à chaque mouvement, oui, vous risquez d’être mal à l'aise. Mais sinon, je trouve ça bien plus pratique qu'un pantalon. A l'époque ou j'ai commencé à laisser tomber les jeans, c'était la mode des pantalons tailles basses, et il n'y a rien de pire qu'un pantalon taille basse, parce que ça ne tient pas à la taille, ça descend tout le temps, bref, c'est pas pratique.

Ne le fait pas forcément pour être plus sexy ou plus féminine
J'insiste sur ce point car vous trouverez toujours des articles de magazines composés uniquement de témoignages (que je soupçonne d'être faux) à base de "Je porte des robes car je me sens sexy, le regard des hommes n'est pas le même, j'adore ça", qui vous feront croire que les femmes qui portent des robes le font UNIQUEMENT pour se faire remarquer. Je ne dis pas que ça n'existe pas, et je ne dis pas que c'est mal, je dis juste que ce n'est pas mon cas, et que ce n'était pas le cas de mes copines  D et C qui ont aussi eu des périodes robe-only à un moment de leur vie.

Ne passe pas plus de temps à choisir ses tenues. 
Je sais que dans les films, on voit souvent des femmes hésiter entre 15 robes avant de sortir (ce qu'elles ne font pas avec les jeans) mais dans la vraie vie (dans la mienne) ça ne se passe pas comme ça. La plupart du temps, j'ouvre mon armoire, je fixe mes options quelques minutes, et je me décide rapidement. Quand j'opte pour une jupe, il faut trouver un haut pour aller avec, mais la robe est vraiment un truc de flemmarde, je n'ai rien d'autre à ajouter, c'est une tenue entière, ça va donc super vite pour composer un look.

N'a pas nécessairement plus de robes de soirées que les autres.
En ce qui me concerne je n'en ai aucune. J'ai 1 ou 2 robes un chouia plus classe que les autres, mais pas de véritable robe de soirée. 

Peut avoir des complexes
Si votre plus gros complexe c'est vos jambes, je peux comprendre votre réticence à porter des robes courtes, mais en quoi un jean marque moins vos défauts (réels ou imaginaires) ? Si vous ne voulez pas porter de robe, c'est votre choix, aucun problème. Mais si vous n'osez pas à cause de vos complexes, c'est dommage parce qu'il existe  des jupes et robes de différentes longueurs et de différentes coupes ce qui vous permet de dissimuler tout ce que vous souhaitez planquer.

N'est pas plus glamour que les autres
Vous pensez que je suis toujours tirée à 4 épingles. HAHA. Pas du tout. Du tout, du tout, du tout. Porter des robes ne vous donne pas le super pouvoir d'être impeccablement coiffée et maquillée comme par magie.  Vous ne me croyez pas ? Demandez à mes collègues, ils vous confirmeront mes dires.

Porte quand même des leggins pour aller au sport
Faut pas déconner non plus, je ne fais pas du sport en robe. Ce qui est drôle c'est quand une copine de sport me voit dehors pour la première fois, j'ai systématiquement le droit à "oh, mais ça te va bien les robes". A croire qu'elles pensaient que je vivais en legging.

Ne vous donne pas tout de suite une allure
Là encore, c'est un mensonge de magazine. Si vous n'êtes pas à l'aise ou si vous vous sentez déguisée, voir ridicule, la robe ne vous donnera pas de pouvoir magique. La magie s’opère seulement si vous êtes à l'aise. Comme avec n'importe quel vêtement. 

A sûrement un métier qui lui permet de le faire. Je vous l'accorde, une femme qui porte des robes et des jupes tous les jours a certainement un métier qui lui permet de le faire. Je peux comprendre qu'une ATSEM qui passe sa vie à 50 cm du sol à courir après des mioches enfants, ou une prof de fitness ne se sente pas au top en robe pour aller travailler.

Ne souhaite pas la destruction de tous les pantalons
Je n'ai rien contre les pantalons, je trouve ça très jolie, et je compte même m'en acheter un dans les prochains mois.

Et vous, plutôt team robe ? Team jeans et pantalon ?  Team combi ?  Team short?  Team mixte?

You May Also Like

2 commentaires

  1. Premier commentaire que je t’ecris Nawel ! Je suis team pantalon mais j’aimerais porter plus de robes et de jupes ! Mais je ne sais jamais avec quel type de haut porter des jupes ni comment accesoriser ces tenues ! Et en plus je suis une grande frileuse !
    Des conseils à une vieille connaissance ? ;)
    Bisous
    Camille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux essayer oui :) on se fait une réunion mode quand tu veux :)

      Supprimer