Faut-il vraiment s'habiller en fonction de sa morphologie ?

by - 20:41



Ça veut dire quoi s’habiller en fonction de sa morpho ? 

On entend souvent (voir tous les jours si vous regardez des émissions de relooking ou de shopping) qu'il faut s'habiller en fonction de sa morphologie, et souvent ça part d'une bonne intention. Mais savez-vous ce que ça veut dire "s'habiller en fonction de sa morphologie" ? Les conseils "morpho" partent du principe que seule une silhouette fine mais avec des formes, le fameux "8", est idéale. Donc tous les conseils que vous aurez seront pour mettre en valeur votre silhouette 8, donner l'illusion que vous êtes un 8, ou cacher que vous n’êtes pas un 8. 

 S'habiller en fonction de sa morphologie veut donc dire essayer de modifier visuellement la structure de votre corps, et se passer de vêtements que vous aimez ou de vêtements pratiques juste pour correspondre à un standard de beauté. Rien que là, j’ai envie de dire non. Je ne vois pas pourquoi des femmes en parfaite santé se tracasseraient juste parce que leur structure osseuse ne forme pas un 8. 

Ensuite, les conseils morphos visent à affiner les personnes trop rondes, et remplumer les filles qui ont des formes peu dessinées. 

Des injonctions contradictoires 

Là où ça devient complètement WTF, c'est quand il faut à la fois être un "8 équilibré", mais que les mannequins actuelles érigées en inspiration n’ont rien du fameux "8". Ajoutons à cela que les standards changent environ tous les 10/15 ans depuis 70 ans, sinon ça ne serait pas drôle. 

Il y a 15 ans, les It Girl étaient toutes fines, avec des jambes baguette, la reine d’entre elles c'était elle 'Kate Moss". Nous étions donc sensées s’habiller comme, mais tout en étant un 8. Bonjour le casse-tête sans fin et les injonctions incohérentes. 

Aujourd’hui les It girls sont un peu plus diversifiée, mais dans le haut du panier on retrouve Kylie et Kendall Jenner, deux opposées, et toujours aucun "8". Vous l’aurez compris, on se moque bien de nous 

Des conseils morphos souvent réducteurs et violents 

Si vous avez déjà suivi des conseils morpho, je ne vous juge pas, je m’en suis longtemps inspiré, et mon style actuel en découle forcément. Je pense qu’il n'y a pas de mal à le faire lorsque vous êtes perdus et que vous cherchez votre style, ça peut être une aide. 

Je pense aussi que vous avez le droit d’essayer de vous conformer aux standards de beauté actuels. Mais pour préserver votre bien être mental, ça ne doit pas être une obsession , et je vous conseille de choisir des médias/conseillers bienveillants. 

 En fonction de la période à laquelle vous vous êtes construits et de votre sensibilité aux magazines/mannequins du moment, et des réflexions qu'on vous a faites ("ben alors Bidule, tu as des bons cuissots maintenant), vous allez avoir des complexes plus ou moins proche de votre morpho. 

Mais je pense aussi que les conseils morpho peuvent créer des complexes chez des femmes qui n’en avaient pas. J'ai cherché "conseils morpho O" sur Google, et j'ai cliqué sur le premier lien. Je suis tombée sur le site dressroom, et les premières phrases pour la morphologie O sont "Mettez en avant vos atouts tout en floutant vos rondeurs c’est possible grâce 3 règles : couleurs sombres et unies, matières fluides et bras couverts !". Pour résumer, on dit aux O "cachez-vous les gros tas". Je trouve ça très violent. Imaginez la femme qui apprend qu’elle est un « o » et qui se prend ça en pleine tronche. 

Et beaucoup trop souvent, les conseils sont de cet ordre "cachez cette partie de votre corps, et montrez celle-ci si vous ne voulez pas ressembler à rien". 

Au lieu de dire "avec cette silhouette, adieu les ceintures, vive les décolletés", on peut dire "les ceintures à la taille accentuent l'absence de courbe sur les morpho H" et laisser la femme H choisir si ça la dérange ou pas, sans jugement de valeur sur un corps qu'elle ne peut pas changer. Au lieu de dire "avec votre silhouette, oubliez les imprimés qui épaississent, privilégiez les couleurs unies", on peut dire "tel type d'imprimé affine, ce type là en revanche donne une impression de volume", et laissez à la femme O ou V décider si ça la dérange tant que ça de mettre un pull fleuri. 

J’ai volontairement pris l’exemple de la silhouette O qui a mon sens n’existe pas vraiment. Quand j’étais plus jeune, je voyais parfois passer la silhouette « pomme», soit un H qui a tendance à prendre du ventre. Aujourd’hui je ne la vois plus, mais je vois le fameux O, qui englobe TOUTES les femmes rondes. Comme si à partir un certains poids on disparaissait complètement.

 Je ne suis pas une experte morpho, mais cette conseillère en image évoque le sujet, et son approche a l’air pas mal. En plus de rejeter le fameux O, elle prend également en compte la taille de la femme ainsi que ses rondeurs (fine, pulpeuse, très pulpeuse ...). Elle arrive donc à plusieurs dizaines de morphos, et ça me semble beaucoup plus cohérent. En effet, quand je regarde autour de moi, je n’ai pas l’impression de ne voir que 4 ou 5 formes de corps différents. 

 En 2020, je vous invite donc à vous libérer des injonctions sauvages du type "cachez-vous berk", et à vous vous renseigner sur ce qui affine, allonge, agrandit, rapetisse, neutralise, etc… et créer vos propres règles. Je vous encourage aussi à vous faire confiance. Ne vous demandez plus "est-ce que ce vêtement va à ma morpho ? ", mais "est-ce que je me sens bien dans ce vêtement? Est-ce que ce vêtement correspond à ce que j'attends d'un vêtement ?". 

 Et si on s’accordait un peu de liberté ? 
J’aime la mode et porter différentes matières, coupes, couleurs… donc hors de question pour moi d’appliquer des conseils morpho aveuglément. D'après les conseils adaptés à ma morphologie, je devrais privilégier les encolures dégagées et éviter les écharpes et les foulards. Pas de chance pour moi, je vis dans le nord de la France, il fait froid*, j’ai froid, donc je me couvre. J’ai aussi une grande passion (trop grande pour mon appartement) pour les écharpes et les foulards, j'en porte en toute saison. 

Je ne suis pas non plus sensée porter des vêtements trop larges, sauf que j'adore porter des hauts larges, surtout lorsqu'il fait chaud, je trouve ça beaucoup plus confortable. Vous ne me croiserez pas souvent avec du moulant l'été, et ça n'a rien à voir avec du style, c'est purement une histoire de confort. 

Je dois porter des couleurs sombre et des matières fluides … ce que je fais souvent, car j’aime le noir et les vêtements pas moulants, mais à l’heure ou j’écris ces lignes je porte une robe orange en velours? Pourquoi porter une robe qui « me grossit » ? Parce que je sais que je ne trompe personne avec une robe noire décolletée -mais-pas-trop, manche 3/4, longueur genou. Est-ce que j'ai l'air un chouia plus mince ? Oui. Est-ce que j'ai l'air de faire 3 tailles de moins ? Non. Donc à quoi bon avoir l'air d'aller à un enterrement tous les jours juste pour avoir l'air 5 % moins ronde ? 

En revanche, il est vrai que je ne porte pas de vêtements marqués à la taille, ce qui est justement très bien pour ma morpho. Est-ce que je le fais pour ça ? Oui et non. N’étant pas hermétique au monde qui m’entoure, je suis grandement influencée par les standard de beauté également, donc oui. Mais je ne m’empêche pas d’en porter parce que c’est écrit, mais parce que ça me déplait. 

Une femme en "V" n'a peut -être pas envie de cacher ses épaules développées. Bien sûr, si ça la dérange et qu'elle se sent mal à l'aise en débardeur, mieux vaut porter autre chose** mais il y aussi de grandes chances pour que de nombreuses femmes se sentent super à l'aise avec leur épaules sportives (qui souvent arrivent après des années d’entraînements et des performances supérieures à la moyenne, donc AUCUNE raison d’avoir honte de votre force !) et qu'elles n'aient pas envie de "rééquilibrer" leur silhouette. Vous avez le droit d'aimer vos mollets forts, votre taille pas dessinée, votre petite poitrine, et vos bras épais. Si vous ne ressentez pas le besoin de rééquilibrer votre silhouette, et bien ne le faites pas. 

 Vous pensez que les 8 ont de la chance ? Et bien non, même ces corps là reçoivent des injonctions du types "portez du moulant pour mettre votre silhouette en valeur ", et "marquez votre taille avec une ceinture sous peine de ressembler à un rectangle nianiania" c'est n'importe quoi. Peut-être qu'une jolie 8 a envie de porter des vêtements longs et larges, et c’est son choix. Et elle sera tout aussi bien qu'une 8 en moulant. Et peut-être qu'elle aime ces deux types de vêtements et qu'elle alterne, et c’est très bien aussi.   

Oui, vous serez jugées 

Après ces lignes libératrices, je dois quand même vous mettre en garde. Il faut garder en tête que nous ne vivons pas dans le monde des bisounours et que certains types de vêtements sur certains physiques sont connotés négativement. Je sais le sujet peut paraître léger, mais les conséquences peuvent malheureusement être graves. 

Beaucoup de personnes jugent les autres sur leurs façons de s’habiller, c'est un fait et prétendre le contraire ne changera pas la réalité. J’aimerais vous dire "on le sait, l’habit ne fait pas le moine, et tout le monde le sait", mais ça serait d’une mauvaise foi sans nom. 

Moi par exemple, j'ai été victime d'une "mauvaise" note à un oral blanc d'anglais au lycée à cause de ma tenue. Comment je le sais ? Parce que cette ordure de prof m'a dit  que j'étais "trop dramatique, avec mon manteau rose", et elle m'a mis 12 (d’où le « mauvaise » entre guillemet, ), alors que j'avais toujours eu 16 minimum dans cette matière depuis des années, et que j'ai eu 18 le jour J. C’était il y a 10 ans et je ne m’en suis toujours pas remise. D'ailleurs, j'aimerais bien la voir et lui dire que c'est une vieille pourriture, parce que je n'ai pas s dû être la seule à être jugée sur ma tenue. Dans mon cas, j’ai eu de la chance, ça n'a pas eu de grandeconséquences sur ma vie, mais si ça avait été le vrai bac ? ou un concours ? Ou un entretien d’embauche ? Ça aurait été plus gênant. 

Donc si vous arrivez en entretien d'embauche pour un poste de bureau standard avec une minirobe sans collant et un décolletée sur votre 110 F et votre taille 48, peut être que vous ferez moins bonne impression que la candidate taille 34 qui arrive avec une tenue similaire. Pourquoi ? Parce que les formes sont  souvent vues comme étant "vulgaires". 

Bref, vous serez jugées. Sachez-le. Et comme vous ne pouvez pas changer le monde en 24 heures, je vous conseillerais toujours de suivre la norme pour un concours ou un entretien qui le nécessite. En résumé, refuser des normes superficielles c'est bien, mais en connaitre les conséquences et avoir conscience de l’image que l’on renvoi, c'est mieux. Vous vous sentirez plus libre. Libre d’appliquer ces fameuses règles morpho parce que ça vous plaît, ou libre de les appliquer uniquement lorsque que cela est nécessaire.

 * Les sudistes, ne faites pas genre il fait 30 degrés toute l'année chez vous, vous aussi vous devez vous couvrir parfois. 
** Je sais, l'acceptation de soi. C’est important, mais ça ne vient pas en un jour, donc si vous êtes mal à l'aise avec votre corps, bien sûr que vous devriez apprendre à l’aimer, mais en attendant, OUI, je vous conseille de porter des vêtements qui cachent ce que vous avez décidé de cacher, et non pas ce qu'un magazine a décidé que vous devez cacher.

You May Also Like

0 commentaires